The Blind society

Une belle matinée de Juillet. Néo-Tokyo s'éveille doucement dans la brume du matin. Le soleil se lève tôt dans ce pays insulaire et les portes de l'office du tourisme du quartier se trouvant au centre de la ville se déverrouillèrent. Il s'agit d'un quartier très actif et la porte s'ouvrit avec le bruit caractéristique de la sonnette indiquant qu'une personne venait de rentrer. La jeune Japonaise se trouvant à l'accueil sourit aux deux personnes qui venaient d'entrer. Une occidentale et un asiatique. Coréen peut-être.

« Bonjour, comment puis-je vous aider ? » demanda l'office lady avec un fort accent.

La jeune femme lui sourit en retour et s'approcha d'elle, une carte à la main. Elle déposa la carte sur le comptoir et laissa l'homme regarder les prospectus. Il y avait différentes activités organisées dans ce quartier et il choisit quelques flyers. Un voyage dans la vieille gare, une visite du musée du coin et autre joyeuseté.

« Bonjour mademoiselle. Excusez-nous de vous déranger, mais nous sommes venus au Japon pour visiter un peu la ville. Est-ce que vous pourriez nous expliquer comment est agencée la ville ? »

La jeune occidentale blonde, du nom de Carmella Peyton, montra sa carte.

Cliquez ici pour l'ouvrir en grand dans un nouvel onglet.
Cliquez sur les noms des arrondissements pour aller directement sur la partie concernée

La jeune employée se pencha dessus pour l’examiner. Sa ville avait tellement changé. Elle l’avait toujours connu comme cela, mais on lui avait appris la vérité.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Tokyo a beaucoup changé. Les USA trouvaient qu'il y avait beaucoup trop d’arrondissements et ont décidé d'en fusionner plusieurs. C'est ainsi que Tokyo est passé de 23 arrondissements à 10. Sur la carte, les délimitations plus claires sont les délimitations des anciens quartiers. Les noms ne sont pas forcément aux goûts de tout le monde, les autorités ayant décidé de mixer les noms sans faire attention au sens que pourraient avoir certains mots.

Elle pointa un des arrondissements les plus au nord tout en regardant l’homme qui continuait à feuilleter les prospectus. Elle trouva ce comportement un peu étrange, mais elle n’était pas là pour juger.

Mabashi-Kita

« Cet arrondissement se nomme Mabashi-Kita. Il regroupe ceux de Nerima, Itabashi et Kita. C'est un quartier surtout résidentiel, mais à Nemira, vous pourrez trouver les studios d’animation populaire de la ville. D’après les guides que nous avons, il est réputé pour abriter des quartiers étrangers comme le quartier hispanique ou l’Africain. Il y a beaucoup d’animation et de fêtes culturelles venant de partout dans le monde. Si vous voulez trouver un logement là-bas, le loyer est pas très cher, c’est un arrondissement plutôt modeste et il y a beaucoup d’étudiants. »

Retour à la map

Carmella se mit à réfléchir un instant et pointa un autre quartier avant de regarder la jeune femme. Elle voulait plus d’information et l’employée regarda la carte.

Edodachi-ka

Edodachi-ka. Un arrondissement qui regroupe ceux qui étaient avant Adachi, Katsushika et Edogawa. Ce quartier est réputé pour être calme malgré la présence du centre de détention de la ville qui se trouve au sud de celui-ci. Au nord, on dit qu’il y a beaucoup de maisons hantées, mais elle ne croyait pas en ces choses idiotes. La population est surtout composée de gens travaillant pour la prison ou encore pour la seconde grosse institution de la ville, Mirai Technology, le centre de recherche. Ce bâtiment regroupe les plus grands scientifiques de la ville et couvre une superficie relativement conséquente dans l’ancien arrondissement d’Edogawa. Le loyer est ici aussi relativement modeste.

Retour à la map

L’occidentale paru un peu plus intriguée par ce quartier quand elle apprit la présence de Mirai Tech et se releva pour regarder l’homme. Elle lui parla dans une langue inconnue aux oreilles de la Japonaise et celui-ci haussa les épaules. Vraiment très étrange.

« Mon ami est un peu geek, vous connaitriez un endroit où nous pourrions aller ? »

Nakano-nami

« Bien sur, Nakano-nami est le bon endroit pour ça. Il regroupe deux anciens arrondissements, celui de Nakano qui est un des endroits favoris des geeks et otakus de la ville, et Suginami, qui est une zone résidentielle. On retrouve aussi le quartier français qui est collé au quartier chinois. Dans quelques jours aura d’ailleurs lieu la fête nationale française ici. C’est un événement qui amène beaucoup de monde, vous pourriez y faire un tour. Mais pour votre ami, c’est une zone qu’il pourra apprécier, il y a aussi des événements sur la culture populaire comme le cinéma ou encore les séries d’animations japonaises. Il y a des bars à thèmes ou encore des escapes games mais aussi d’autres endroits regroupant des gens autour de la culture geek. Si vous souhaitez un logement, les loyers sont ici aussi modestes. »

Retour à la map

« Pourquoi nous indiquer le prix des loyers ou encore quels arrondissements ils regroupaient avant ? »
« Parce que cela fait parti de mon travail et je risque une sanction si jamais je ne le fais pas. »

La blonde eu un petit sourire amusé et la porte s’ouvrit sur un jeune homme qui entra avec un carton rempli de prospectus sur Mirai Tech. La jeune femme s’excusa et alla voir le livreur pour signer le reçu et mit le carton sur le comptoir. Elle les rangerait après. Elle ne remarqua pas les regards que les deux étrangers posaient sur lui ou encore la personne qui venait d’apporter cela. Celui-ci s’en rendit compte et sortit sans demander son reste, trouvant cela vraiment étrange. Elle revint vers la carte et regarda le duo pour savoir s’ils voulaient d’autres indications. Carmella lui indiqua qu’elle aimerait des explications sur les autres endroits de la carte alors elle s’exécuta en commençant par Meguro-Gaya.

Meguro-Gaya

C’est la seconde zone étudiante de la ville avec ses bars et ses boîtes de nuit. Il regroupe Setagaya et Meguro, deux arrondissements surtout résidentiels. On retrouve le Parc olympique de Tokyo, mais aussi la plupart des ambassades. C’est un quartier très animé quand arrivent les événements sportifs, mais il n’est pas rare d’avoir des concerts au Parc olympique. C’est le quartier idéal pour les amateurs de sport et de musique et les loyers sont modestes.

Retour à la map

L’homme s’approcha enfin pour voir ce qu’il se passe autour de la carte et une autre employée arriva pour s’occuper des prospectus. Elle les retira du carton et l’homme lui en prit un qu’elle lui donna en s’inclinant et en s’excusant de ne pas les avoir mis avant. Il lui indiqua que ce n’était rien, non sans un détachement certain. Carmella posa son doigt sur un autre endroit.

Shinagawa-Ota

Il s’agissait de Shinagawa-ota. Le dernier quartier modeste de la ville. C’est une zone industrielle et aussi l’endroit où se trouve l’aéroport. Il y a bien sûr une partie résidentielle, mais le paysage regroupe plus de gratte-ciel ou d’usines d’entreprise ne pouvant se payer le luxe d’avoir des locaux plus proches du centre que de petites maisons familiales. La proportion d’entreprises étrangères est assez impressionnante et les gens qui habitent ici sont surtout ceux qui travaillent dans la zone. Le quartier anglophone hors américain se trouve aussi ici et il est beaucoup plus luxueux que les autres rues d’étrangers et la zone regroupe les arrondissements de Shinagawa et d’Ota.

Retour à la map

« On arrive aux quartiers riches maintenant ? »
« Oui, vous voulez des informations dessus ? »
« Bien sûr ! Dites-moi tout sur cette charmante ville. »

Chuo-ko

« Ce quartier se nomme Chuo-ko et c’est un des plus riches de la ville. Vous pourrez aller à Ginza, à l’île artificielle d’Odaiba et le quartier financier avec la bourse de Tokyo. Elle n’est pas visitable tous les jours, pensez à réserver si jamais vous avez envie d’aller voir. Vous pourrez aussi avoir les résultats de la bourse sur les panneaux lumineux qui ornent les rues, si vous voulez. Ginza est le point de rendez-vous pour les gens qui ont les moyens de dépenser de l’argent. Les loyers sont très chers et vous pourrez trouver des magasins tels que Chanel, Versace ou encore une grande boutique Apple. Pour la petite histoire, il y a un conflit entre cet arrondissement et celui de Shibuya-to car Odaiba appartenait avant à celui-ci. Mais elle a été relié à Chuo-ko il y a une vingtaine d’années. Elle a beaucoup aidé à l’enrichissement du quartier, car vous pourrez retrouver le siège de la chaîne de télévision la plus populaire du Japon, des zones touristiques et son centre de recherche maritime. Il y a un magnifique musée à voir. Les anciens arrondissements qui ont été fusionnés sont Chuo et Koto. »

Retour à la map

Carmella demanda des informations sur Shibuya-to qui avait été mentionné plus tôt.

Shibuya-to

C’est l’arrondissement de la jeunesse branchée et il est surtout connu pour son quartier dont il porte fièrement le nom : Shibuya. C’est le centre de la mode et c’est ici que les tendances naissent et meurent. Le quartier d’Harajuku se trouve à côté et la jeunesse plus gothic lolita, métaleuse, cosplay et tout ce qui est mode un peu plus décalée se retrouve ici. Le temple Meiji, un des plus grands temples shintoïstes de la ville est aussi localisé ici. Dans les autres quartiers intéressants, Ebisu peut être nommé. C’est un endroit particulièrement fréquenté pour ses bars, restaurants et salles de spectacles. Mais cet arrondissement est aussi relié à Minato, une zone où l’on retrouve Akasaka, un quartier d’affaire et de vie nocturne, ou encore Roppongi, un quartier culturel où l’on peut voir des films venant du monde entier grâce à ses cinémas. Les loyers sont élevés, c’est une zone riche et on y croise beaucoup d’étrangers.

Retour à la map

Ce qui est de toute façon le cas partout. Mais cela, la jeune Japonaise s’est retenue de le dire, elle tient à son travail.

« Il y a beaucoup de quartiers. Il en reste trois à voir, non ? » s’exclama Carmella.
« Oui, Shinjuku-ma, Bunwato-su et Chidoya. Lequel voulez-vous voir en premier ? »
« Parlez nous de Shinjuku-ma. »

L’homme venait de prendre la parole, le nez dans le prospectus de Mirai Tech. Cela fit sursauter l’employée qui s’exécuta rapidement.

Shinjuku-ma

Shinjuku-ma est un endroit très connu et on retrouve à Shinjuku le luxe et la vie nocturne. C’est un autre grand lieu où l’on retrouve toujours de l’animation et surtout le quartier Kabukicho qui est un endroit un peu chaud où l’on retrouve les yakuzas et autres criminels du genre. Tokyo est une ville relativement sure, nous pouvons remercier les yakuzas qui font attention à ce que la délinquance soit la plus basse possible pour éviter que la police vienne mettre leur nez dans leurs affaires. Pour en revenir sur Shinjuku, on peut voir beaucoup de gratte-ciel, des architectures futuristes et la maison mère de la sécurité américaine qui s’occupe de la protection de la population. De la surveillance, aurait envie de dire la jeune femme, mais elle se retint une fois de plus. C’est un des plus grands bâtiments de l’arrondissement et il est très difficile d’y rentrer. Les visites sont interdites et il faut des permissions spéciales. Mais c’est une zone très animée, surtout grâce au rattachement avec Toshima, un arrondissement comportant Ikebukuro qui est composé de beaucoup de commerces et d’endroit de divertissement.

La jeune femme commençait à être fatiguée à force de parler anglais, mais il restait encore deux endroits à présenter. Il fallait qu’elle tienne. C’était la première fois qu’on lui demandait de réciter ce qu’elle avait appris par coeur dans la formation. Elle ne devait rien oublier sinon, elle risquait un blâme.

« Et le coût des loyers ? » s’amusa Carmella.
« Ils sont très chers, excusez mon oubli. »

Retour à la map

La Japonaise venait de se mettre à stresser. Elle avait oublié cette information pourtant capitale. La blonde lui dit que ce n’était rien et lui demanda de continuer, avec un petit rire.

Bunwato-su

Bunwato-su. C’est une zone qui regroupe Arakawa, Bunkyo, Sumida et Taito. Il s’agit du coeur historique de la ville, l’endroit qui monte l’authenticité du pays. Le coeur de cette atmosphère se trouve dans le quartier d’Asakusa qui regroupe beaucoup de temples anciens. Si vous préférez les arts martiaux, c’est à Ryogoku qu’il faut aller. C’est aussi ici que l’on retrouve l’université de Tokyo ou encore le Tokyo Dôme, célèbre lieu de rassemblement de la ville. Ce sont des quartiers relativement riches et il est possible de se promener dans des parcs assez luxueux, mais il y a aussi des villas, ce qui augmente considérablement le prix des loyers. La culture et le divertissement sont aussi beaucoup représentés grâce aux musées, expositions, spectacles ou encore le très grand zoo qui dispose aussi d’un aquarium et d’un planétarium.

Retour à la map

« Il reste plus que Chidoya maintenant, c’est ça ? » demanda l’homme.

Chidoya

« C’est ça. Chidoya est le centre de Tokyo, mais aussi le seul arrondissement qui n’a pas changé de nom. Vous pourrez y voir le palais impérial et… »
« Vous avez un empereur au Japon ? Je pensais que vous étiez sous la tutelle des États-Unis. »
« C’est le cas.L’empereur a beaucoup moins de pouvoir d’avant, mais la famille royale est maintenue par le gouvernement américain pour nous prouver qu’ils ne sont pas des envahisseurs, mais qu’ils désirent juste nous aider en gardant tout ce qui avait été mis en place avant leur arrivée. La famille royale est donc assez passive, un peu comme celle en Angleterre, vous voyez ? »
« Vous pensez vraiment que ce ne sont pas des envahisseurs ? »
demanda le coréen.
« Je ne peux pas répondre à cette question, je suis désolée. »
« Je m’en doutais… Continuez.
» dit-il, visiblement déçu.
« Vous qui êtes geek, vous aimerez sans doute le quartier d’Akihabara, le royaume de l'électronique très prisé des amateurs de technologie. Il y a aussi l’un des quartiers d’affaires les plus prestigieux ainsi que beaucoup de grosses entreprises qui ont les moyens d’avoir des locaux ici. Le loyer est, par conséquent, très cher. La présentation est terminée, vous voulez d’autres informations ? »

Retour à la map

Les deux jeunes gens se regardèrent un instant et indiquèrent à la jeune femme que tout était bon. Ils quittèrent le lieu, après avoir salué les employés, et la jeune office lady s’autorisa un sourire discret. Une fois dehors, l’homme donna le prospectus de Mirai Technology à la jeune femme.

« C’est ici, je suppose, notre prochain arrêt. »
« Tout à fait, Monsieur Joon-Ho Gang. Je pense que cette ville va nous plaire.